évêché


évêché

évêché [ eveʃe ] n. m.
evesquet Xe; lat. ecclés. episcopatus « dignité d'évêque »
1Juridiction d'un évêque, territoire soumis à son autorité spirituelle. diocèse. Il y a en France métropolitaine soixante-dix évêchés et dix-sept archevêchés. Les Trois-Évêchés, désignation aux XVI e et XVII e s. des trois principautés ecclésiastiques aux mains des évêques de Metz, Toul et Verdun.
2Vx Dignité épiscopale. épiscopat.
3Palais épiscopal, demeure de l'évêque. Jardins de l'évêché. Ville où réside l'évêque.

évêché nom masculin (latin ecclésiastique episcopatus) Territoire relevant de la juridiction d'un évêque. Ville où se trouve la résidence de l'évêque. Palais épiscopal.

évêché
n. m.
d1./d Territoire soumis à l'autorité d'un évêque. Syn. diocèse.
d2./d Demeure, siège de l'évêque. Se rendre à l'évêché.

⇒ÉVÊCHÉ, subst. masc.
A.— Territoire, circonscription ecclésiastique comprenant plusieurs paroisses et placé(e) sous l'autorité spirituelle d'un évêque; ensemble des chrétiens dont il a la charge pastorale. Synon. mod. diocèse. Il érigea en évêchés les grands monastères de Saint-Pol-de-Léon, de Tréguier, de Saint-Brieuc, de Saint-Malo, de Dol (RENAN, Souv. enf., 1883, p. 3). Il y aurait lieu de faire un évêché de la Sarre, en détachant des parties qui aujourd'hui relèvent de Trèves et de Spire (BARRÈS, Cahiers, t. 13, 1920-22, p. 56) :
Sa Sainteté m'a donné l'évêché de Trente en récompense de mes travaux. Mais, bientôt, effrayé de voir que j'avais la charge de tant d'âmes quand à peine je pouvais rendre compte de la mienne, j'ai laissé la gloire et les honneurs...
CAMUS, Dév. croix, 1953, 2e journée, p. 551.
Spéc., HIST. Les Trois-Évêchés Les trois villes épiscopales de Metz, Toul et Verdun, sièges des évêques de ces territoires. Les troupes de la ci-devant province des Trois-Évêchés (ERCKM.-CHATR., Hist. paysan, t. 1, 1870, p. 298). Verdun était une ville charnelle, un des trois évêchés (MAURIAC, Journal 3, 1940, p. 275).
P. méton.
1. Titre, dignité, fonction d'un évêque. Synon. mod. épiscopat. — Savez-vous qu'il est question d'un évêché pour le grand vicaire? (ZOLA, Conquête Plassans, 1874, p. 1168). L'élévation d'un prêtre de son diocèse à un évêché non suffragant ne le concernait en rien (FRANCE, Orme, 1897, p. 43).
Loc. À bon évêque dur évêché (HUGO, Misér., t. 1, 1862, p. 16).
2. Vx. Revenu d'un évêché. L'évêché de Digne, quinze mille francs de fixe, dix mille francs de casuel (HUGO, Misér., t. 1, 1862p. 56).
B.— Lieu où réside l'évêque.
1. Demeure, palais épiscopal. Jardins de l'évêché; dîner à l'évêché. Ces gracieux évêchés abrités dans l'ombre des cathédrales (HOURTICQ, Hist. art, Fr., 1914, p. 458). L'évêché est une vaste maison ancienne, un peu délabrée; avec des plafonds très hauts (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1939, p. 233).
2. P. ext.
a) Ville où réside l'évêque. Aire-sur-l'Adour (...). Jadis, place forte sous Jules César, puis premier évêché des Gaules (PESQUIDOUX, Chez nous, 1921, p. 50). Le duc de Fer (...) avait poussé jusqu'à Aire, le vieil évêché romain (PESQUIDOUX, Livre raison, 1925, p. 104).
b) Ensemble des services de l'administration diocésaine. Ce fut elle qui mit en mouvement les grands ressorts : l'évêché, le tribunal, la chambre de commerce (VOGÜÉ, Morts, 1899, p. 96). L'évêché n'a pas envoyé de représentant, et presque personne n'est venu des presbytères voisins (BARRÈS, Colline insp., 1913, p. 150).
Prononc. et Orth. :[] ou, p. harmonis. vocalique, []. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 2e moitié du Xe s. fém. « territoire soumis à l'autorité d'un évêque » (St Léger, éd. J. Linskill, 122 : evesquet); masc. et fém. en a. fr. et jusqu'au XVIIe s. (COTGR. 1611) où selon Vaugelas ,,on le fait tousjours masculin`` (VAUG. 1647, p. 368); 2. ca 1210 « dignité, fonction d'évêque » (GUIOT DE PROVINS, Bible, 1312, éd. J. Orr, p. 50 : les blans abbeiz que porchescent les evesqués); 3. a) 1680 « palais épiscopal » (RICH.); b) 1718 « ville où réside l'évêque » (Ac.). Dér. de évêque; suff. 2, doublet de -at (cf. comté et duché; v. NYROP t. 3, §§ 190, 307 et 687). Lat. chrét. episcopatus « dignité d'évêque; ensemble des évêques » (BLAISE), v. épiscopat. Fréq. abs. littér. :296. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 548, b) 349; XXe s. : a) 551, b) 272.

évêché [eveʃe] n. m.
ÉTYM. XIIe, evesqué, éveschié, v. 1265; lat. ecclés. episcopatus. → Épiscopat, évêque.
1 Juridiction d'un évêque, territoire soumis à son autorité spirituelle.Hist. || Les Trois-Évêchés, désignation aux XVIe et XVIIe siècles des trois principautés ecclésiastiques aux mains des évêques de Metz, Toul et Verdun.(V. 1210). Par métonymie. Dignité épiscopale.
1 (…) il avait enfin pris son parti, et renoncé à la prélature, lorsque quelqu'un accourt lui dire qu'il est nommé à un évêché.
La Bruyère, les Caractères, VIII, 52.
2 Monsieur Lantaigne ne sera pas évêque. Il est honnête; mais il administre mal. Or un évêché est une administration. Bossuet le dit en propres termes dans l'oraison funèbre du prince de Condé.
France, le Mannequin d'osier, VIII, in Œ., t. XI, p. 327.
Vx. Revenu d'un évêché. || Un bon évêché.
2 (1680). Palais épiscopal, demeure de l'évêque. || Se rendre à l'évêché.
(1718). Ville où réside l'évêque. (On dit aussi siège d'un évêché).
Le personnel et l'administration d'un diocèse. || Écrire à l'évêché.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Eveche — Évêché L évêché est, dans la tradition chrétienne[1], la plus petite communauté qui puisse être appelée Église. Sont synonymes du mot évêché : le siège épiscopal, l Église locale. L évêché comprend : le siège épiscopal d un évêque  …   Wikipédia en Français

  • Évéché — Évêché L évêché est, dans la tradition chrétienne[1], la plus petite communauté qui puisse être appelée Église. Sont synonymes du mot évêché : le siège épiscopal, l Église locale. L évêché comprend : le siège épiscopal d un évêque  …   Wikipédia en Français

  • ÉVÊCHÉ — s. m. Diocèse, partie de territoire soumise à l autorité spirituelle d un évêque. Dans quelques phrases, ce terme comprend aussi les archevêchés. L évêché de Chartres est fort étendu. L évêque a fait la visite dans son évêché. Toutes les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ÉVÊCHÉ — n. m. Diocèse, partie de territoire soumise à l’autorité spirituelle d’un évêque. L’évêché de Chartres. Toutes les paroisses, toutes les cures d’un évêché. Obtenir un évêché. Il se dit en outre d’une Ville où il y a un siège épiscopal, c’est à… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Évêché — Pour les articles homonymes, voir Évêché (homonymie). L évêché est, dans la tradition chrétienne[1], la plus petite communauté qui puisse être appelée Église. Sont synonymes du mot évêché : le siège épiscopal, l Église locale. L évêché… …   Wikipédia en Français

  • évêché — (é vê ché) s. m. 1°   Territoire soumis à l autorité spirituelle d un évêque. •   Une carte des évêchés d Afrique .... il y avait en Afrique plus de six cents évêchés, dont une partie n était que de gros bourgs et même des châteaux, FONTEN.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • évêché — nm. évéché (Albanais), évèché (Saxel) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Eveche de Dol-de-Bretagne — Évêché de Dol de Bretagne L ancien évêché de Dol de Bretagne L évêché de Dol de Bretagne était l un des neuf évêchés historiques de Bretagne. Le territoire du diocèse correspondait au Pays de Dol et siège épiscopal se trouvait à Dol de Bretagne.… …   Wikipédia en Français

  • Évêché de Dol — de Bretagne L ancien évêché de Dol de Bretagne L évêché de Dol de Bretagne était l un des neuf évêchés historiques de Bretagne. Le territoire du diocèse correspondait au Pays de Dol et siège épiscopal se trouvait à Dol de Bretagne. Histoire …   Wikipédia en Français

  • Évêché de dol-de-bretagne — L ancien évêché de Dol de Bretagne L évêché de Dol de Bretagne était l un des neuf évêchés historiques de Bretagne. Le territoire du diocèse correspondait au Pays de Dol et siège épiscopal se trouvait à Dol de Bretagne. Histoire …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.